Rechercher
  • billeco74

Optimisation des traitements Herbicides

Optimisation des traitements Herbicides


La technique de pulvérisation Bas Volume a globalement fait évoluer l’ensemble des pulvérisations sur les conditions d’applications. Malheureusement, malgré l’accent mis sur l’importance de la qualité de l’eau et de sa dureté lors des formations, les correcteurs restent trop peu souvent utilisés. Il me paraissait important de partager notre expérience sur le sujet.

Lors de nos essais BV désherbage pleins champs à l’automne, nous avons de meilleurs résultats à demi dose de sulfo avec une eau corrigée qu’à pleine dose sans correction de l’eau. Les deux engrais les plus utilisés pour la correction de dureté sont :


*le sulfate d’ammoniaque qu’il faut dissoudre dans l’eau (attention à l’eau froide qui le solubilise moins facilement] son action est efficace mais requiert un certain temps pour être suffisante è de l’ordre de 48 à 72h. Sa correction du PH est faible pour ne pas dire nulle.


*le sulfate de magnésie : je pense que l’effet nutritif et l’effet vert sur la culture ont largement contribué à sa démocratisation, mais quand on fait une petite recherche sur le net, on voit que le magnésium vient au contraire augmenter la dureté même si c’est dans une moindre mesure que le CA2+ :


De plus, le sulfate de magnésium aura lui aussi une action sur le pH très limitée.


C’est pour ces raisons que l’utilisation d’ECO PH+ me parait pertinente :

* Triple action sur la dureté, le pH et l’hygroscopie en un seul produit,

* Formulation liquide donc facilement mélangeable et rapide à mettre en œuvre,

* Correction du ph maitrisée selon dosage pour moins de risque d’accident sur les personnes, les cultures ou le matériel,

* Action rapide en seulement quelques heures (c’est souvent un point de négligence des utilisateurs qui limite ainsi les bénéfices de tout correcteur).

Stéphane BILLOTTE

42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout